PAROLES DE PRO

INSTALLER UNE DOUCHE ?

Suivons le guide !

Pour installer la douche de ses rêves, mieux vaut faire son choix main dans la main avec son installateur, pour prendre en compte à la fois les aspects esthétiques, techniques et de confort. Quelles sont les caractéristiques des différentes portes et receveurs ? Voici l’éclairage d’un pro.

lisez plus

Patrick Defour

Qui suis-je ?
Prénom : Patrick
Nom : Defour
Profession : Country Manager
Entreprise : HÜPPE Belux

Quels sont les différents types de receveurs ?

« Ils sont fabriqués principalement dans trois matériaux : l’acryl, l’acier émaillé et la pierre reconstituée. Chez Hüppe, nous avons fait le choix de ne proposer que cette dernière, qui présente de sérieux avantages : le receveur est chaud au toucher, indéformable et silencieux, ce qui veut dire qu’on n’entend pas la résonance du bruit de l’eau, ni dans la salle de bains, ni dans les pièces voisines. La pierre reconstituée est naturellement peu glissante, mais on peut aussi concevoir des modèles spécialement antidérapants. »

« Une douche spacieuse et lumineuse, c’est possible,
même dans une petite salle de bains »

Ce matériau est plus lourd, mais il peut être directement posé en chape. En outre, la finition Gel Coat dans la masse autorise la réparation facile des petits coups sur la surface du receveur.

Question look, existe-t-il des différences ?

« Certains modèles de receveurs en pierre reconstituée sont ultraplats : très esthétiques, ils permettent une pose à fleur de carrelage. D’autres ont un rebord plus ou moins marqué, à conseiller si la décharge est peu performante, ou si le receveur est petit, car le niveau de l’eau peut alors monter facilement. Question forme, on en trouve des carrés, rectangulaires, ¼ de rond, ½ rond, pentagonaux. Et ce dans de nombreuses dimensions. Le choix sera évidemment guidé par l’espace dont vous disposez. »

Existe-t-il aussi différentes familles pour les portes ?

« On en distingue trois : battantes, coulissantes et walk-in. Passons en revue leurs caractéristiques :

Les battantes :
esthétiques, assez transparentes, faciles d’entretien. Demandent un peu plus de place pour l’ouverture, certains modèles s’ouvrant à la fois vers l’intérieur et vers l’extérieur… ce qui évite que la porte ne goutte sur le sol. Multiples configurations : simple, avec segment fixe, portes saloon…
Il existe aussi des portes pliantes-battantes qui peuvent se déployer pour former une grande cabine et se replier contre le mur une fois que vous avez pris votre douche.

Les coulissantes :
pas d’encombrement lors de l’ouverture ni de gouttes
au sol. Largeur d’accès plus étroite, look un peu moins transparent à cause des rails de guidage.

Les walk-in :
très transparentes et esthétiques, faciles d’entretien. Moindre protection contre les éclaboussures et moindre chaleur dans la douche, sauf dans le cas de la paroi Xtensa qui se compose de deux vitres, l’une fixe et l’autre coulissante.

Une douche sans obstacle, c’est la même chose qu’une douche walk-in ?

« Une douche sans obstacle n’est pas nécessairement walk-in. L’idée ici est de ne pas devoir lever le pied pour accéder à la douche. Le receveur est posé en affleurement avec le sol – le siphon doit donc être encastré dans la chape. »

À quoi l’installateur doit-il être attentif pour une pose sans obstacle ?

« Au choix de la porte : les portes coulissantes ne conviennent pas parce qu’elles sont équipées d’un rail inférieur – sauf dans le cas de la paroi Xtensa, dont le rail arrondi ne mesure que 10 mm de haut. En revanche, les portes battantes sont parfaites : il suffit de coller une latte anti-goutte sur le receveur, et encore… Après tout, on peut supporter quelques gouttes, car le but de la porte est de protéger des éclaboussures, pas de réaliser un aquarium ! (rires) »

Pour une porte battante, le joint de bas de porte doit être adapté : long pour un montage sans latte anti-goutte, raccourci (prédécoupé) avec latte. Sinon, il s’abîmera très vite.

Et pour une douche ‘normale’, à quoi doit veiller l’installateur ?

« Le receveur doit être parfaitement de niveau pour favoriser l’écoulement, et s’il est affleurant, il faut respecter un joint de dilatation tout autour pour éviter les fissures. Pour la porte, la prise de mesure doit se faire après la pose du carrelage, c’est même obligatoire pour les portes sans profilé. Lors de la pose, attention au retrait par rapport au bord du receveur : il permet l’adaptation parfaite de la paroi avec ce dernier. Sinon, gare à la non-étanchéité ! »

Quels sont vos conseils pour bien choisir sa douche ?

« Venez vous balader dans les showrooms Facq pour y découvrir toutes les possibilités de portes : formes, découpes, couleurs de profilés, verres sablés ou verres miroirs, décors personnalisés… Pour que le conseiller puisse vous guider, apportez un maximum d’infos : type de sol, plan précis de l’espace, des ouvertures, des fenêtres… Pensez à qui va utiliser la douche : une personne plus âgée, qui aura besoin d’un accès aisé, de place pour un siège ? Des enfants qui voudraient jouer au Pirate des Caraïbes dans la salle de bains ? Dans ce cas, les besoins d’étanchéité ne seront pas les mêmes ! (rires). Pour terminer, un conseil bien-être : une douche spacieuse et lumineuse, même dans une petite salle de bains, c’est la recette magique pour bien démarrer la journée. Et c’est possible ! »

Video
Share

Your name

Your e-mail

Name receiver

E-mail address receiver

Your message

Send

Share

E-mail

Facebook

Twitter

Google+

LinkedIn

Contact

Your message

Send

Sign up

Your name

Your e-mail

Sign up